La saison des cambriolages de fin d’année va bientôt commencer !

Certes, l’année 2020 n’est pas comme les autres. Entre confinements, déconfinements, incertitude et morosité ambiante, il est difficile de prévoir ce que l’avenir (même proche) nous réserve.
En termes de cambriolages, bien qu’il soit difficile de faire des prévisions, il y a fort à parier que la fin de l’année 2020 sera semblable aux autres, avec une montée en puissance du nombre de cambriolages. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici des informations importantes concernant les cambriolages de fin d’année.

Les cambriolages atteignent leur pic en fin d’année

C’est un fait incontestable : les périodes de fêtes de fin d’année sont propices aux cambriolages. Si les chiffres augmentent nettement au mois de décembre, les types de cambriolages, quant à eux, varient selon les années et selon les régions. Par exemple, en 2016, on notait un quart de cambriolages de plus dans les locaux industriels, commerciaux et financiers qu’au cours de l’année précédente.
Dans son rapport « Insécurité et délinquance en 2019 : bilan statistique), le ministère de l’Intérieur évoque des chiffres inquiétants :
68 700 cambriolages de locaux industriels, commerciaux ou financiers en 2019
490 000 ménages victimes d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage dans leur résidence principale en 2018
231 900 cambriolages de logements enregistrés en 2019
Parmi les régions les plus touchées par les cambriolages :
L’Île-de-France
La région Provence-Alpes-Côte d’Azur
La Loire-Atlantique, la Gironde et la Haute-Garonne arrivent en tête du palmarès des départements les plus touchés par les cambriolages de logements en 2019.
Toujours du côté des chiffres, l’Observatoire de la Sécurité des Foyers indiquait, dans son rapport publié en 2017, que plus de 680 cambriolages étaient commis chaque jour… avec une recrudescence des intrusions de 18 % en décembre.

Pas de cadeau de Noël pour les cambrioleurs cette année !

À l’affût, les cambrioleurs et les personnes mal intentionnées préparent leur attaque en amont, alors que les enfants (et les adultes !) attendent impatiemment la veillée de Noël. C’est notamment les cadeaux déposés sous le sapin qui intéressent les cambrioleurs… qui vont jusqu’à se déplacer à travers la maison, dans les garages et autres abris de jardin pour chercher leur butin.
À la recherche de produits tendance, d’appareils de valeur (iPhone, appareil photo…), et de bijoux, les cambrioleurs savent exactement ce qu’ils recherchent et ne se refusent rien.
En toute connaissance de cause, il est important de sécuriser son logement, pour limiter les risques. Il faut savoir qu’une habitation dont la surface excède 100 m² présente un risque de cambriolage de 25 % supérieur par rapport à une habitation plus petite. Ce risque augmente de 5 points, à 30 %, si l’habitation (maison ou appartement) dépasse 150 m².
C’est généralement par la porte d’entrée que les cambrioleurs s’intègrent dans le logement, surtout si ce dernier est vide. Dès qu’ils parviennent à leurs fins, ils se rendent en priorité dans la chambre parentale ou dans la salle de bain. C’est notamment dans ces endroits que les particuliers ont tendance à cacher des objets de valeur. Et les cambrioleurs le savent !

Il n’est jamais trop tard pour protéger un logement et le sécuriser. Dès aujourd’hui, contactez votre conseiller NS Security pour réfléchir à des solutions pratiques, esthétiques et technologiques pour mettre vos biens et les membres de votre foyer à l’abri tout au long de l’année… surtout pendant les périodes des fêtes.