Le confinement est une excellente période pour installer un bon système d’alarme

Si l’installation d’un système d’alarme, dans une résidence principale comme dans une résidence secondaire, est devenue impérative, certaines périodes ont tendance à nous inciter à ne pas repousser le projet. C’est notamment le cas de la période actuelle de confinement. En effet, l’analyse de certaines données et tendances prouve que le confinement est une excellente période pour installer un bon système d’alarme. Explications.

13% des Français possèdent une résidence secondaire

Lorsque l’on est confiné, on est chez soi, dans sa résidence principale ou dans sa résidence secondaire. En effet, on est rarement dans les deux endroits en même temps ! Sachant qu’à l’heure actuelle, les résidences secondaires forment 10 % du parc immobilier en France, réparties équitablement entre appartements (43 %) et maisons (57 %), 13 % des Français possèdent une résidence secondaire quelque part en France.
Protéger sa résidence secondaire, c’est également protéger son héritage, sachant qu’un quart de ces propriétés ont une valeur supérieure à la résidence principale.

Le confinement n’arrête pas les cambrioleurs

Pendant et après le premier confinement, au début de l’année 2020, comme cela est encore le cas actuellement, les médias se font l’écho de cambriolages répétés. Une chose est sûre : en période de crise sanitaire, rien n’arrête les cambrioleurs !
Certes, on observe une forte baisse des cambriolages au mois de mars 2020, avec une chute de 44 % par rapport au mois précédent. Ceci s’explique par le fait que les logements vides étaient de plus en plus rares, les gens devant rester chez eux. En outre, pendant la première période de confinement, les cambrioleurs ne pouvaient pas passer inaperçus sur les routes, s’exposant à des contrôles de la police et de la gendarmerie. Le scénario du deuxième confinement est différent, dans la mesure où il ne s’agit pas d’un confinement total. Les cambrioleurs peuvent donc circuler… et les logements peuvent être vides à certaines périodes de la journée et de la nuit.
Notons également que dans certaines grandes agglomérations, comme cela est le cas à Paris, de nombreux propriétaires ont choisi de quitter leur résidence principale. Ainsi, les appartements vides ont été la cible de cambriolages et de nombreux Franciliens ont eu de mauvaises surprises à leur retour. À ce titre, le Service Statistique ministériel de la Sécurité intérieure (SSMSI) indique un rebond des dépôts de plaintes pendant la période de confinement.

Confinement, bricolage et installation d’équipements de sécurité : le trio gagnant

À l’occasion du premier confinement, comme cela est le cas à l’heure actuelle, les magasins de bricolage ont connu une recrudescence de l’engouement des Français pour la peinture, les réparations et autres améliorations de l’habitation.
C’est notamment lorsque l’on a du temps, qu’il est important de se consacrer à des travaux de rénovation que l’on a généralement tendance à repousser encore et encore en temps normal. La rénovation d’un logement, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, peut donner lieu à des améliorations d’ordre technique. L’équipement de sécurité, lorsqu’il est intégré à des travaux de rénovation, permet de réaliser un ensemble d’opérations en une seule et même fois. Centrale d’alarme, caméras, contrôle d’accès… Profiter du confinement pour installer un équipement de sécurité est une excellente démarche.

Et si vous profitiez de la période du confinement pour installer un système de sécurité design, fiable et technologiquement avancé ? Contactez NS Security pour découvrir nos solutions pour mieux protéger votre logement.