Vidéosurveillance en entreprise : quelles sont les obligations des employeurs ?

À l’heure actuelle, les moyens technologiques progressant à grande vitesse, les lieux de travail sont de plus en plus largement équipés de systèmes de sécurité, dont des caméras de surveillance. Ces dernières sont d’ailleurs plus ou moins bien acceptées par les salariés. Ces caméras sont cependant un moyen efficace de préserver la sécurité des personnes, mais également des biens présents dans les entreprises.

Il faut toutefois savoir qu’un dispositif de vidéosurveillance en entreprise ne peut nullement être utilisé de manière permanente ou aléatoire. Il est soumis à des règles. NS Security vous présente les règles à respecter en matière de vidéosurveillance en entreprise, ainsi que les droits du personnel applicables.

 

Quel est l’intérêt d’installer un système de vidéosurveillance en entreprise ?

Bien que cette méthode soit de plus en plus privilégiée, la pose de caméra comme système de vidéosurveillance en entreprise ne peut s’effectuer que sous certaines conditions. Un employeur ne peut donc faire appel à ce dispositif que pour un motif légitime. La raison principale évoquée par les chefs d’entreprises est bien évidemment une question de sécurité, soit pour dissuader ou identifier toute tentative d’effraction ou de dégradation. Dans ces cas, pour le bien de tous y compris celui des employés, l’utilisation de vidéosurveillance en entreprise est préconisée.

Il existe également une loi en termes de durée de visionnage. Mis à part dans le cadre de situations contextuelles, les images ne sont conservées que quelques jours si aucun incident n’y apparaît.

 

Comment s’y prendre pour poser un système de surveillance avec des caméras ?

Il faut savoir que les systèmes de vidéosurveillance en entreprise peuvent être installés à la sortie comme à l’entrée d’un bâtiment. Il est également possible de les installer au niveau des portes de secours et des différentes voies de circulation. L’objectif principal est de pouvoir filmer les espaces sensibles et zones où est entreposé le matériel de valeur.

D’un point de vue éthique, le personnel ne doit pas être filmé, sauf cas exceptionnel si les individus manipulent des espèces, par exemple des employés de casino, de banque ou de commerce. Dans l’exercice de ses fonctions, chaque individu peut revendiquer son droit au respect de sa vie privée. En ce sens, il est interdit d’installer une vidéosurveillance en entreprise sur un temps de pause ou sur le lieu des commodités du personnel.

Dans des contextes bien particuliers, certains équipements comme les distributeurs alimentaires peuvent être filmés sans toutefois prendre en compte la pièce entière. Tout comme les espaces appartenant aux représentants, ils ne peuvent faire l’objet d’une vidéosurveillance en entreprise.

 

Qui peut accéder aux images via une vidéosurveillance en entreprise ?

Le droit à l’image est strictement réglementé. Exclusivement, les individus habilités à ce poste peuvent visionner les enregistrements ou vidéos en direct.

La vidéosurveillance en entreprise repose sur une réglementation très stricte. Les personnes qui ont accès aux images de surveillance doivent être formées aux règles de la vidéosurveillance en entreprise. Ces images doivent rester sécurisées et inaccessibles à des tiers sauf en cas d’enquête des forces de l’ordre.

 

NS Security conseille les entreprises par rapport aux systèmes de sécurité les mieux adaptés. Pour discuter de vos besoins avec un professionnel, en toute objectivité, contactez NS Security.